Arts d’Océanie – Vente Andreas et Kathrin Lindner – Juin 2007

Iatmul300

Revenons sur la vente de la collection Andreas et Kathrin Lindner de juin 2007. À côté de belles pièces africaines, étaient présentées des oeuvres océaniennes. Là encore, on trouvait de grands classiques tel ce masque Mwaï Iatmul, orné de cauris et de conus. Cette belle sculpture développe un nez démesurément long terminé par une fine tête de crocodile, deux dents de cochon sortent des narines et complètent la richesse de la parure.

Danse_mwai300

Ce masque n’était pas porté sur le visage mais était fixé à un support conique de vannerie ou d’écorce, orné encore de coquillages, mais aussi de plumes et de feuilles. Le danseur disparaissait littéralement sous un ample costume de fibres végétales afin d’accomplir une danse lente, accompagné d’autres Mwaï. Ceux-ci, sous la forme de frères et soeurs, correspondaient peut-être à l’apparition de l’ancêtre mythique, créateur du sagoutier.

Bm-mvai300

On pourra rapprocher ce masque Mwaï de la collection Lindner de celui, plus dépouillé et moins incurvé, de la collection Barbier-Mueller (cf. ci-dessus).

Kiwai300

Lors de cette vente, on pouvait encore admirer une figure d’homme dansant du groupe Kiwai du Golfe de Papouasie, épousant la forme de la branche en Y inversé. On ne peut passer à côté de ces sculptures appelées imunu et je me souviens très bien de la vente Sotheby’s de juin 2011 où je fus effectivement touchée par ces figures. Ce qui nous émeut est probablement la forme ineffable qu’elles adoptent, à la limite de l’humain et de l’animal, de nos rêves et de nos cauchemars.

Calder300

Lors de la célèbre exposition Primitivism in 20th Century Art, l’Apple Monster de Calder avait été très justement placé à côté d’une figure Imunu de la Friede Collection.
En juin 2007, un riche collectionneur fut aussi sensible à ces formes, puisqu’estimée 100 000-150 000 €, la sculpture fut adjugée 258.000 € !

Siane300

Dans le même ordre d’idée, lors de cette fameuse exposition de 1984, un cimier de danse des Hautes Terres, très stylisé, côtoyait une des oeuvres en forme de cercles concentriques de Kenneth Noland.

Tondo-noland

Ces figures, plates, très épurées se portaient en fait au-dessus de la tête.
La collection Lindner comportait un de ces rares cimiers du groupe Siane (reproduit ci-dessus). Les formes géométriques qui les composent sont certainement à mettre en relation avec les éléments cosmiques (soleil, lune) si l’on suit les traductions des noms vernaculaires. En fait, on n’a que peu de renseignements sur ces objets dans une région où la majeure partie de l’expression artistique s’est toujours traduite sous forme de peintures corporelles et coiffures cérémonielles, et nous passons peut-être à côté des réelles interprétations de ces oeuvres.

Photo 1 : Masque Mwaï Iatmul, catalogue de la vente © Sotheby’s 8 juin 2007.
Photo 2 : Danseurs Mwaï : Photo © Christian Coiffier in Meyer A., Art Océanien, 1995.
Photo 3 : Masque Mwaï Iatmul, © collection Barbier-Mueller.
Photo 4 : Imunu, catalogue de la vente © Sotheby’s 8 juin 2007.
Photo 5 : Apple Monster, © Calder, 1938.
Photo 6 : Cimier de danse, groupe Siane, Hautes Terres, catalogue de la vente © Sotheby’s 8 juin 2007.
Photo 7 : Rondo, 1961, © Kenneth Noland.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :