Curios, tradition, création, copie, faux dans les arts océaniens

Bilum

L’association Détours des Mondes propose une conférence le mardi 21 mars réalisée par Chantal Diot qui posera la question de la place qu’occupent les curios entre tradition, création, copie et faux à l’aide d’exemples pris en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Calédonie, Îles Salomon, Îles Cook, Îles Marquises, Nouvelle-Zélande et Australie.
Quel rôle ont-ils joué ? Quel rôle jouent-ils maintenant ? Les collections des musées européens sont-elles peuplées de curios ? Comment est-on passé d’une curiosité à un curios puis à un objet d’art ?

Photo : © Bilum Gallery

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :