A’a, un reliquaire ? (3) – 14

Reliquaire maori Oc.1950, 11.1 © British M. A'a expo. Oceania, Londres 2018. Afin d'étayer son hypothèse ("A'a reliquaire"), Steven Hooper remarque qu'il existait en  Nouvelle-Zélande, des coffrets funéraires anthropomorphes (telle la figure ci-dessus, haute de 93cm)  réservés principalement à la conservation des os, y compris les crânes. La parenté avec A'a dont la cavité est... Lire la Suite →

A’a de Rurutu (2) – 13

Arrêtons-nous quelques instants sur la forme de cette fameuse sculpture. L'importance de la tête et de sa forme phallique constitue probablement l'une des premières remarques faites à son sujet, suivie de celles concernant le foisonnement des petits personnages extérieurs et l'existence de la cavité dans le corps de la statue. Nous avons été familiarisés par... Lire la Suite →

A’a de Rurutu (1) -12

Il est des monstres sacrés auxquels on ne veut s'attaquer tellement ils ont été traités dans la littérature concernée... J'avais écrit un tout petit article en 2008 à son sujet : Des représentations du divin, n'osant peut-être alors prononcer son nom : A'a... Mais lorsqu'on commence à s'intéresser aux sculptures de Rarotonga, on ne peut... Lire la Suite →

Une sculpture anthropomorphe de Rarotonga – 11

Vitrine du LMS Museum LMS 169 © British Museum Les sculptures de Rarotonga déjà évoquées sont du type "dieu - bâton" ou "dieu des pêcheurs". Néanmoins il existe deux exemplaires anthropomorphes connus qui allient les formes et l'iconographie de ces objets "représentant le divin". L'un d'entre eux est conservé au British Museum sous le numéro... Lire la Suite →

Rarotonga (suite)-10

Ainsi que nous l'avons vu précédemment, le style des dieux-bâtons est proche d'autres sculptures de Rarotonga telles que les représentations du dieu des pêcheurs  qui étaient attachées à des pirogues. Mais que dire de leurs motifs ? De ces petites sculptures, pour la plupart masculines-féminines intercalées ? En fait, on connaît peu de choses sur... Lire la Suite →

Les dieux-bâton de Rarotonga – 9

Couverture de l'ouvrage de J. Williams illustrée par la célèbre gravure "And the idols he shall utterly abolish" de G. Baxter. 1827 Planche de l'ouvrage de John Williams   L'élément le plus intriguant de la gravure représentant John Williams et "ses trophées" est sans nul doute le bâton de Rarotonga enveloppé dans un large rouleau.... Lire la Suite →

Le dieu des pêcheurs de Rarotonga – 8

Dieu des pêcheurs LMS 36 Sur la gravure des "trophées" du Révérend Williams, deux objets provenant de Rarotonga méritent notre attention : le grand bâton copieusement enroulé (1) et la petite figurine ventrue (11). Ce petit personnage massif, privé de ses attributs sexuels, aurait été placé à la proue des pirogues de pêche et serait... Lire la Suite →

Sommaire d’avril 2020

Un sommaire très polynésien ce mois-ci 02 avril : Les Mengen de Nouvelle - Bretagne 03 avril : Navigation dans le Pacifique 05 avril : Tahiti autrefois - 1 09 avril : Les Révoltés de la Bounty – 2 12 avril : D'aimables bricoleurs - 3 16 avril : Les Idoles de Pomare – 4... Lire la Suite →

Peter Henry Buck et les îles Cook – 7

vers 1904 vers 1930   Peter Henry Buck, connu aussi sous le nom de Te Rangi Hiroa, né d'un père irlandais et d'une mère maorie, obtient son diplôme de médecine en 1904 et rejoint rapidement le ministère de la Santé de la Nouvelle-Zélande en tant que médecin hygiéniste pour la santé maorie. Dans cette période... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑