Nulle Part Ailleurs

Je me suis enfin décidée à écrire un peu plus longuement que dans le blog...un petit ouvrage Détours de Nulle Part - Outside the Box dont je vous livre la quatrième de couverture : "Balades et pérégrinations sont des mots que j’affectionne car ils évoquent le voyage et promettent des détours. Ils n’affichent pas la... Lire la Suite →

Mise en valeur

Intéressante rencontre ce week-end au salon de lecture Kerchache du musée du Quai Branly. Elle s'inscrivait dans le cadre de l’installation d'une vitrine conçue avec les étudiants boursiers du département de la recherche sur le thème « Valeur et Matérialités ». Cette démarche originale et intelligente consiste en la réalisation d'une "mini" exposition accompagnée de... Lire la Suite →

Corps multiples

Comment connaître et éprouver notre corps ? En quoi la connaissance de celui-ci influe-t-elle sur nos relations avec les autres ? En explorant les diverses appréhensions du corps dans des domaines aussi différents que sont les pratiques artistiques, les sciences sociales et les techniques bio-médicales, l'exposition Assembling Bodies interroge des oeuvres de toutes époques et... Lire la Suite →

Fascination et dédoublement

Des yeux, un nez, qui sont autant de visages... « un monde enchevêtré » ! Objet fascinant, expressif, iconique. Il s'agit d'une tête d'une massue marquisienne U'u figurant un tiki : une arme enveloppée d'images, déclinant des petites têtes d'etua aux fonctions probablement apotropaïques. L'art marquisien a su jouer à l'infini sur les décompositions et... Lire la Suite →

Faune, flore, visage ou des motifs Nakanai

J'évoquais, chez les Arawe, des motifs de boucliers dont l'intérieur représentaient des formes singulières, semblables à celles qui couvrent des étoffes d'écorce. Chez les Nakanai, des motifs de boucliers sont également semblables à ceux des proues de pirogues, des masques et des libers d'écorce. Ces étoffes d'écorce (non pas battue, semble-t-il, mais mâchée) étaient utilisées... Lire la Suite →

Agentivité, captivation, fascination…

À la suite du billet sur les boucliers du Pacifique et plus particulièrement ceux de Nouvelle-Bretagne, la vision du détail s'avère intéressante. Elle permet probablement de mieux appréhender l'effet de captivation ou peut-être même celui d' « armes psychologiques » que les motifs opèrent. On a proposé que les spirales des boucliers Arawe correspondissent à... Lire la Suite →

Masculin – Féminin

Les oeuvres contemporaines réalisées en matières cousues, tissées, comme c'est le cas ici avec du sisal et du chanvre, ont la faculté de nous toucher dans notre intimité, au plus près du corps humain. C'est lors d'une visite à l'exposition elles@centrepompidou, que j'ai découvert cette oeuvre de Magdalena Abakanowicz. Elle m'a interpellée par rapport à... Lire la Suite →

Force et culte des images

Ayant à l'esprit le billet sur les représentations du divin, le tableau de Victor Brauner, et son titre, m'ont interpellée. Je ne connais pas l'histoire de ce tableau, ni les interprétations officielles. Il est évident qu'elle renvoie à l'image du Dieu A'a. Ce dernier est présenté par Afred Gell dans son livre Art and agency... Lire la Suite →

Malagan ou « faire une image »

Les sculptures malagan qui apparaissent lors des cérémonies des secondes funérailles au Nord de la Nouvelle - Irlande sont des accumulations, des images données à voir comme substitut du défunt. La photographie ci-dessus ne constitue qu'un détail d'un extraordinaire enchevêtrement de figures anthropomorphes de près de 4m de hauteur. On y distingue une tête d'oiseau... Lire la Suite →

La Fabrique des images

La troisième grande exposition d’anthropologie du musée du Quai Branly qui se tiendra au début de l'année 2010 a choisi un sujet passionnant. Il faut remarquer que le commissaire de l'exposition n'est autre que Philippe Descola. On pourra, à cet effet, lire l'article publié suite à sa conférence prononcée à l’Université Laval en 2006 :... Lire la Suite →

L’art et ses agents – Art and agency

Le fameux (et si difficile) ouvrage d'Alfred Gell : Art and agency - An anthropological theory, paru en 1998, est enfin traduit en français aux Presses du réel et sera bientôt disponible en France. Après avoir réfuté les orientations inter-culturelles de l'art où l'objet n'est pas au centre de l'approche, les orientations sémantiques et les... Lire la Suite →

L’énigme du don

La phénoménologie se retrouve au coeur des questionnements que l'anthropologie de l'art induit. Ce qu'écrit Merleau-Ponty, nous ramène à la question de la distance entre les choses et nous. Nous, occidentaux, avons opéré une nette séparation Nature /Culture. Mais dans d'autres sociétés, les choses sont au coeur des relations humaines ; il n'y a pas... Lire la Suite →

Nature / Culture

"...De la multitude des chambrettes abritant des cultures particulières dégouttent au rez-de-chaussée des infiltrations bizarres, fragments de philosophies orientales, débris de gnoses hermétiques ou mosaïques d'inspiration New Age, assurément sans gravité, mais qui polluent çà et là des dispositifs de séparation entre humains et non-humains que l'on croyait mieux protégés. Quant aux enquêteurs que l'on... Lire la Suite →

Secret / Sacré

Ce billet est écrit dans l'esprit d'une contribution aux commentaires émis à la suite de Arts d'Australie : Les chemins du rêve. J'ai déjà eu l'occasion de le dire; les notes sur ce blog concernant l'art aborigène ont été écrites avec une logique de "découverte". Après avoir évoqué les churingas, les toas du Lac Eyre,... Lire la Suite →

Inaliénabilité

Dans un précédent billet, j'évoquais la valeur prise par les choses qui circulaient entre les personnes, véhicules des relations sociales. Il existe cependant des choses qui ne circulent pas (ou qui ne doivent circuler ou si elles circulent, doivent revenir à leur propriétaire) et qui ont une valeur tout aussi importante, des « possessions inaliénables... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑