Miro – Maro

Sentani
Maro, peinture sur écorce battue – Lac Sentani – Papua Indonesia – 1925-1930.

Miro1
Joan Miro – Nocturne – 1940.

D’autres peintures sur étoffe d’écorce du lac Sentani.

Photo 1 : in Greub.S, 1992, Art of northwest New Guinea : from Geelvink Bay, Humboldt Bay, and Lake Sentani, New York, Rizzoli.
Photo 2 : Provenant du site.

À lire : PELTIER P., Paris-Nouvelle-Guinée, 1925-1935. Jacques Viot, les Maro de Tobati et la peinture moderne in Gradhiva 1990, 8 (ou en anglais dans l’ouvrage de S. Greub).

2 commentaires sur “Miro – Maro

Ajouter un commentaire

  1. Hello,
    C’est à caque fois un plaisir de revenir sur votre blog et de partager vos découvertes.
    Le jeu de correspondance entre Miro et ces peintures sur écorces est tout à fait intéressant.
    Un lien pourrait exister également avec un artiste vivant des terres du Nord de l’Australie : Dennis Nona (Torres Strait Island plus pécisément).
    Les clins d’oeil vers la peinture de Bosch sont également amusant.
    A bientôt,
    Bertrand

    J'aime

  2. LE PLAGIAT Existe depuis les expositions du début du siècle des Arts premiers d’océanie.
    Depuis cette expo, beaucoup d’artistes européens se sont inspirés de ces oeuvres animistes splendides pour devenir célèbres. On se demande alors s’ils ne s’étaient pas inspirés de ces oeuvres géniales, si tous ces artistes célèbres aujourd’hui le seraient sans ces médiums essentiels !!!!!!??? Pour moi la réponse est déjà toute trouvée !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :