S5. E4. Des êtres androgynes

Monnaie de coquillage Rongo, îles Salomon. © MAA Cambridge E 1902.190, photo de l'auteure, 2013. J’ai dû longtemps dormir.Cette odeur de pourriture est infecte. Il me semble que des gouttes de sang tombent sur moi comme si la grotte tout entière saigne. L’oppression me gagne. Je me sens enfermé dans un organisme vivant.J’ai mis du... Lire la Suite →

S5. E3. Tetak

 Masque Malaggan Lot 23 © Sotheby's New-York, 13 mai 2019 Printemps 1897Je suis resté plus de six mois près de Konos. Palou me protégeait d’une certaine façon, et je sentais émaner de lui une empathie à mon égard. Cela me réconfortait. Avec lui, j’ai cultivé un jardin et j’ai travaillé dur pour avoir ma place... Lire la Suite →

S5. E2. 1896 – Malanggan

Ornement de bouche malaggan - Lot 23, Christie's, Paris - 10 avril 2019 Printemps 1896J’ai déjà vu tant de choses, pourtant il existe en moi une force impérieuse qui me pousse toujours plus loin. Je me suis installé à Lesu. Ce village, comme les autres de cette côte, connaît les Blancs et j’ai été accueilli... Lire la Suite →

S5. E1. Juin 1895. 1ers contacts

Cabane de présentation des sculptures pour la cérémonie Malaggan, circa 1910 © Rautenstrauch-Joest-Museum, Cologne in Kunst und Kultur aus der Südsee, Köln, 1987. Marie découvre les notes laissées par Luca... 5 juin 1895Après un voyage houleux, je suis arrivé à Nusa. J’ai rencontré Carl Ribbe, l’entomologiste allemand dont m’avait parlé Thiel. Il était intéressé par... Lire la Suite →

S4. E6. Après la mort, avant l’oubli

2 des 3 Ulis collectés par Bülher au village de Lemba en 1931. © Museum der Kulturen Basel (F)Vb 962, in Uli de Jean-Philippe Beaulieu p. 100. "Et très certainement, je suis mort depuis longtemps, je suis déjà suicidé.On m’a suicidé, c’est-à-dire. Mais que penseriez-vous d’un suicide antérieur,d’un suicide qui nous ferait rebrousser chemin,mais de l’autre... Lire la Suite →

S4. E5. Aller-retour

Natifs de Mioko, île du Duc d'York, Archipel Bismarck, photo de Rodolphe Festetics de Tolna © Musée du Quai Branly-J. Chirac N°PP0156124 Festetics partit au tout début de l’année 1896 pour le nord de la Nouvelle-Irlande, avide de pouvoir collecter des objets Malanggan.Peu après, Richard Parkinson vint me trouver à Mioko et me proposa de me... Lire la Suite →

S4. E4. De Tolna

Le yacht Le Tolna © Musée d'ethnographie de Budapest F.5992. Photo : Rudolf Festetics de Tolna. Vers Noël, une magnifique goélette s’approcha de Mioko. À son bord vivait un curieux couple, parti deux ans plus tôt de San Francisco. J’appris très vite qu’il s’agissait du comte et de la comtesse Festetics de Tolna. Le mari,... Lire la Suite →

S4. E3. Départ

Le palais de Gunnatambu, à Ralum, 1913 sur le site. C’est ainsi que nous nous étions retrouvés au bal de la belle Emma en cette soirée du 1er mai. Luca était venu chercher les dernières informations que Parkinson pouvait lui fournir avant son départ qui avait été tout au long du printemps, mûri, médité jusqu’à un... Lire la Suite →

S4.E2. Approche

Village dans la région de Muliama, dessin d'Elisabeth Krämer. Un jour de Noël 1894 où j’aurai tant voulu que nous fussions réunis, Luca décida de partir afin de s’enfoncer dans les territoires du sud de la Nouvelle-Irlande. Pour quelques jours seulement, avait-il affirmé. Ce serait en dehors de son contrat avec la compagnie Hernsheim. Il... Lire la Suite →

S4. E1. Ma tête à couper

in Atlas colonial allemand 1893 © T.D.R. Peu de temps après, la décision de Luca était prise. Il était maintenant convaincu qu’en Nouvelle-Irlande, dans cette île de l’archipel Bismarck, il trouverait les spécimens de crânes les plus hallucinants et probablement encore des masques et des sculptures que notre imagination n’était même pas capable de concevoir.... Lire la Suite →

S3. E6. Les dessins de Finsch

Quoiqu’il en soit, cette rencontre allait être décisive pour les années à venir. Ce n'est pas cette discussion, pourtant essentielle sur le fond, qui en fut le déclencheur mais ce que Bastian apportait dans ses bagages. En effet, l’année précédente, Otto Finsch avait fait paraître un ouvrage (1) à Vienne sur les mers du Sud,... Lire la Suite →

S3. E5. Des yeux sans visage

Détail d'une carte de la région Kaiser Wilhelm Land sur le site. De retour à Friedrich Wilhelmshafen, c’était le début de l’année 1894, nous étions riches d’une forte expérience, mais nos projets pour le futur immédiat n’étaient pas clairs… Nous avions certes des objets intéressants, le korwar de Biak, le crâne que Luca s’était approprié dans... Lire la Suite →

S3. E4. Crânes

Photo 1 : Un homme avec le crâne de la femme qu'il a tuée, photo © Rosesicke 9/05/1913 - Expeditionen in die Südsee. Nous avions décidé de ne rien demander à nos hôtes en ce qui concernait nos collectes. Cependant, fidèle à sa promesse faite à Henri Jouan, Luca souhaitait réellement acquérir un crâne surmodelé,... Lire la Suite →

S3. E3. Objets des hommes

Détail. Danse d'un masque Maï, village de Kararau,in Art of the Sepik River, Ed. Suzanne Greub, 1985. Photo © Jörg Hauser, 1979. Il y eut encore d'autres occasions où de curieux masques ont fait leur apparition. Lagina, qui faisait partie des plus vieilles femmes du village, m’a confié que ceux-ci étaient aussi utilisés dans d’autres... Lire la Suite →

S3. E2. Maison des Hommes

Le long du Sepik. Photo de l'auteure 2018. Le 5 septembre fut une journée décisive. Nous devions être devant le village de Mindimbit d’après les notes de Schrader, ou plus exactement celles de Friedrich Eich, le missionnaire de la société rhénane qui l’accompagnait et qui avait consigné les détails de leur expédition. Nous nous sommes... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑