S1. E1. L’écriture de l’oubli

Le Königliches Museum for Völkenkunde de Berlin à partir d'une gravure sur bois d’après Otto Andres, 1886. Berlin. Décembre 1899. Abrutie par la rigueur de l’hiver allemand, le froid meurtrissait mon corps, mais je lui savais grâce de me rappeler dans ma chair que je n’habitais plus le Pacifique sud. Si je voulais raisonner, retrouver... Lire la Suite →

Sommaire d’octobre 2020

Détail d'une figure de Bougainville © Musée de La Rochelle, photo de l'auteure, 2013. 02 octobre : Ingava, Chef de Roviana (9)08 octobre : Une note complémentaire... (10)13 octobre : Woodford & Mahaffy (11)22 octobre : Une carte de navigation bien mystérieuse (12)26 octobre : Un esprit-poisson de Makira (13)

Sommaire de juillet 2020

Très peu d'articles ce mois-ci : 26 juillet :Lapita Photo : Modèle de tête tatouée maorie,  © Musée du Quai Branly, Jacques Chirac, photo de l'auteure, exposition Lapita, décembre 2010.

John Williams et « ses trophées » – 6

Lorsqu'on s'intéresse aux premiers objets polynésiens collectés et emportés à Londres, on ne peut manquer de découvrir cette gravure. Elle représente le missionnaire John Williams qui pointe du doigt "ses trophées" ! Né en 1796, il arrive avec son épouse Mary en 1817 à Raiatea, dans les îles Sous-le-Vent de l'archipel de la Société. Puis,... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑