John Williams et « ses trophées » – 6

williams-objetsLMS
Lorsqu’on s’intéresse aux premiers objets polynésiens collectés et emportés à Londres, on ne peut manquer de découvrir cette gravure. Elle représente le missionnaire John Williams qui pointe du doigt « ses trophées » !
Né en 1796, il arrive avec son épouse Mary en 1817 à Raiatea, dans les îles Sous-le-Vent de l’archipel de la Société. Puis, en 1821 le couple s’installe à Aitutaki, une des îles de l’archipel des îles Cook. Entendant parler d’une île méconnue des navigateurs occidentaux, Rarotonga, John Williams se met en quête de cette terre qu’il découvre effectivement et dont il rapportera de curieux objets.
En 1838, on retrouve la famille Williams aux îles Samoa. C’est de là que John part pour les Nouvelles‑Hébrides le 5 novembre 1839 ; il sera assassiné peu après.
Les Williams étaient retournés en Angleterre en 1834 où John avait notamment supervisé l’impression de sa traduction du Nouveau Testament dans la langue rarotongan. Il a publié également A Narrative of Missionary Enterprises in the South Sea Island.

Outre le fameux « dieu-bâton » de Rarotonga (N° 1 sur la photo et sur lequel nous reviendrons- BM Oc.1978Q.845), penchons-nous sur les autres objets. Le long bâton n°14 était utilisé par les prêtres et nous sommes « familiers » de ce genre d’objet à travers notamment les voyages de Cook :  cette crosse, paeho, munie de dents de requin, était l’apanage des chefs deuilleurs et a été dessinée par Parkinson, Sporing, Tupaïa, ou encore William Ellis lors du 3ème voyage (ci-dessous).

william-ellis-mourning-heva-tahiti

Quant aux objets qui sont aux pieds de Williams, nous distinguons essentiellement des manches d’éventail mais aussi des bâtons dits « staff-gods ou dieux-bâtons » et enfin une figurine appelée « Dieu -pêcheur. »

detail

à suivre…

Photo 1 : John Williams par Henry Anelay avec numérotés les objets collectés (in Appendix 1 de l’ouvrage Food for the Flames de David Shaw King, 2011) © National Library of Australia et Photo 3 : détail annoté de cette gravure.
Photo 2 : Un homme d’Otaheitee en costume de deuilleur, dessin de William Ellis © The British Museum 1933,0713,7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :