Un crâne dans ma tête

La période de confinement fut une période propice à l'écriture, et ce temps long m'a permis de poursuivre et achever un roman en chantier depuis deux ans. Ce roman "ethnographique", au-delà de la simple fiction dans un contexte historique documenté, se veut, par le biais d’une “chasse aux têtes”, un voyage au sein des Dayak... Lire la Suite →

Les Missionnaires de Steyl dans le Sepik

Parmi les acteurs des collectes d'objets ethnographiques en Nouvelle-Guinée allemande au début du XXème siècle, il faut souligner le rôle important des missions installées sur place. Entre autres, la Société du Verbe Divin, congrégation fondée par l'Allemand Arnold Janssen en 1875 à Steyl (Pays-Bas), tint une place non négligeable. Dès 1895, des missionnaires furent envoyés... Lire la Suite →

Les collections ethnographiques de Richard Thurnwald

La Kaiserin Augusta Fluss Expedition avait débuté en 1912, c'était sans compter sur l'approche de la grande guerre et ses conséquences bien loin de l'Europe dont l'anthropologue Richard Thurnwald allait subir les répercussions. Ce dernier, déjà évoqué à plusieurs reprises, fut un protagoniste de l'expédition de Berlin et le seul à rester sur place après... Lire la Suite →

Kaiserin Augusta Fluss Expedition 1912-1913

Ma dernière note concernant les expéditions en Nouvelle Guinée allemande date d'il y a deux mois déjà ! C'était la 13ème de cette petite série. Elle brossait le portrait de Albert Hahl, qui joua un rôle important dans l'histoire des collectes de par sa fonction de gouverneur de 1902 à 1915 et de son intérêt.Pour... Lire la Suite →

Des douleurs à la poitrine

Le titre est une expression découverte lors de ma lecture de l'article de Rainer F. Buschmann : "Albert Hahl and the colonization of the ethnographic frontier" dans son ouvrage de 2009 intitulé Anthopology's Global Histories. Elle fait référence aux décorations de l’État allemand (fièrement arborées sur la poitrine coté gauche) que les responsables coloniaux en... Lire la Suite →

Ramu Expeditions 1896-1898

Lorsque nous regardons une carte de Papouasie-Nouvelle Guinée, outre le mythique fleuve Sepik, nous remarquons bien sûr l'abondance des cours d'eau et, dans la Province de Madang, pas "très" loin de l'embouchure du Sepik, un long fleuve qui serpente sur plus de 660kms, appelé le Ramu. Il semble aisé de suivre son tracé jusqu'à sa... Lire la Suite →

Emma, reine de Nouvelle-Guinée

Par une belle journée d'août, nous débarquons dans la petite île de Mioko dans les îles du Duc d'York. À l'ombre d'un jardin, un groupe de femmes enfile patiemment de petits coquillages pour fabriquer de longues brassées qui seront revendues sur le marché de Kopoko... Je m'essaye bien maladroitement à la tâche, m'apercevant plus tard... Lire la Suite →

Il était un petit navire

Les expéditions scientifiques allemandes qui ont remonté le fleuve Sepik mentionnées jusqu'à présent n'ont guère navigué plus loin que ce que nous appelons le Moyen Sepik. Pour être juste il faut mentionner les tentatives du Samoa, ce navire commandé par le capitaine Eduard Dallmann, celui-là même qui avait conduit Otto Finsch en 1885 dans la... Lire la Suite →

Schlaginhaufen et la terre de l’Empereur Guillaume

Otto Schlaginhaufen (1879-1973) est un anthropologue, entomologiste et botaniste suisse. En juillet 1909, il séjourne 15 jours dans le Sepik et rapportera 260 objets qui viendront enrichir les collections du musée d’ethnographie de Dresde. Il a également parcouru les Monts Torricelli et la région de la rivière Ramu. Si son expédition est restée célèbre c'est... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑