Force et culte des images

Force_concentration400

Ayant à l’esprit le billet sur les représentations du divin, le tableau de Victor Brauner, et son titre, m’ont interpellée.
Je ne connais pas l’histoire de ce tableau, ni les interprétations officielles.
Il est évident qu’elle renvoie à l’image du Dieu A’a.

Aanew260

Ce dernier est présenté par Afred Gell dans son livre Art and agency dans le chapitre «The distributed Person», et traduit dans sa version française comme « La personne disséminée ».
La sculpture de Rurutu, avec ses mini-répliques collées sur son corps, apparaît comme un objet fractal ; la partie étant le tout.
Le divin se distribue comme on le faisait avec les to’o de Tahiti ; les plumes rouges imprégnées de mana « chargeaient » ainsi les divinités mineures lors de cérémonies spécifiques.
Description passionnante dans Les dépouilles des dieux (Alain Babadzan, 1993, Paris : Maison des Sciences de l’Homme).

Que dire alors du tableau de Brauner ? Concentration ? Totalitarisme d’un individu qui s’accapare les autres? Agglutination des foules ?… ou image démultipliée de lui-même ?

Photo 1 : Victor Brauner, Force de concentration de M.K, 1934. © MNAM.
Photo 2 : A’a, The British Museum.

Un commentaire sur “Force et culte des images

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :