Nulle Part

Box

Je me suis enfin décidée à écrire un peu plus longuement que dans le blog…
un petit ouvrage Détours de Nulle Part – Outside the Box dont je vous livre la quatrième de couverture :

« Balades et pérégrinations sont des mots que j’affectionne car ils évoquent le voyage et promettent des détours. Ils n’affichent pas la pompeuse résonance tour du mondiste de l’odyssée, l’aspect planifié de l’expédition, ou encore la vacuité d’une flânerie désoeuvrée… bien qu’une curieuse musarderie pourrait être tentante.
Quant à l’Art, s’il n’est pas une invitation au voyage, l’expérience de l’art est d’une certaine façon une aventure qui nous passionne et nous bouleverse, et celle-ci n’est possible que pour un nomade de la pensée, un « être nomadisant métaphysiquement dans l’existence »(N. Grimaldi).
Or, regarder les réalisations traditionnelles des peuples d’Afrique et d’Océanie et tenter d’appréhender les modes de vie des sociétés qui les ont produites constituent une des manières propices à un devenir nomade tout en exigeant la curiosité et la pensée multifocale.
Je vous convie ainsi dans cet ouvrage à emprunter çà et là quelques pistes africaines ou océaniennes, qu’importe si les chemins ne mènent nulle part car c’est le parcours qui fournit la matière à pensée et la rencontre, et qui peut faire surgir un monde inconnu de nous ou au contraire un continent de pure intériorité ».

Et pour en savoir un petit peu plus, voici mon sommaire (178p. 84 illustrations couleur) :

Avant Propos

De l’art et du cochon

  • De singulières beautés
  • Des choses et des hommes

Tous cannibales

  • La chair de l’art
    • Appâter les esprits
    • « Bonpiet Beau Neuille »
  • Penser le corps des hommes
    • La frontière entre les choses et nous
    • Un tissu de relations

Une ontologie fluide

  • Panser le corps des dieux
    • Capturer le divin : Les to’o de Tahiti
    • La partie et le tout : La figure A’a de Rurutu
    • Fabrique de l’informe : Les boliw du Mali
    • Entrée en matière
  • Franchir les frontières
    • Un homme « animal » : La société du Bwamè chez les Babembe
    • Un homme « poreux » : Un chamanisme sibérien
    • Un homme « compliqué » : L’initiation au Bwete Misoko
    • Des corps ouverts : Des chamanes aux minkisi
  • Des singularités intermédiaires
    • Nganga cubaine et Palero
    • Wanga haïtien et Houngan
    • Au carrefour : Eshu – Legba

Signaux

  • Les formes mises à mal
  • Double je

Epilogue sans marges

Annexe

  • Géométrie divine : Sur les to’o

Bibliographie

Crédits photographiques

Si cela vous intéresse vous pouvez le commander
auprès de Martine B.P., au prix de 20 €.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :