La Korrigane

Korrigane

Il est pour chacun d’entre nous des noms mythiques, propres à notre imaginaire, qui savent, avec leur apparente et facile aisance, nous transporter… Qu’importe le flacon !
J’ai évoqué, il y a peu, les arts du Pacifique Sud, et ce lointain océanien renvoie à des souvenirs qui ne sont pas les miens.
Mais si j’étais née… je me souviendrais de ce printemps 1934 sur le port de Marseille… La Korrigane partait, deux ans de voyage; le canal de Panama passé : le Pacifique Sud s’offrait à elle.

Korrigans_280

À son bord, Monique et Etienne de Ganay, Régine et Charles van der Broek, Jean Ratisbonne et neuf membres d’équipage. Du point de vue de l’ethnologie, nous sommes dans les années du développement de cette discipline, de collectes.

La mission Dakar – Djibouti vient de s’achever rapportant au Musée d’Ethnographie du Trocadéro de nombreux objets d’Afrique.
MaloDans ce contexte, Paul Rivet (qui sera l’un des concepteurs du Musée de l’Homme) confie une mission de collecte aux membres de La Korrigane et ce sera plus de 2500 objets océaniens qui seront déposés au Musée avec des centaines de documents de terrain. Certes, les membres de La Korrigane ne sont pas « ethnologues », on ne parlera pas Namba_vanuatu
d’« expédition scientifique »; ils ont dû financer ce voyage et la collection sera en partie dispersée, plus tard, avec bon nombre de documentations… Mais ce voyage, s’il pose (comme d’autres missions dites «scientifiques» de l’époque) la question des conditions de collectes, interroge aussi sur l’incroyable devenir de ces objets, passés du statut de « témoins » à celui de « chefs-d’oeuvre » …
Mutation esthétique ? Quelle signification ?

Photo 1 : © Collection de Ganay.
Photo 2 : Extraite du New Zealand Herald du 7 mars 1935 in Le voyage de La Korrigane dans les mers du Sud – Ed. Hazan, Musée de l’Homme, Paris 2001.
Photo 3 : Sculpture de l’île de Malo, Vanuatu ; Musée du Quai Branly © Hughes Dubois.
Photo 4 : Small Namba, Malekula, Vanuatu; Musée du Quai Branly.

3 commentaires sur “La Korrigane

Ajouter un commentaire

  1. Je peux vous conseiller vivement de lire le très beau livre de J.M.G.Le Clézio « Raga », sur les peuples du Pacifique Sud, sur leurs désirs, leurs légendes,leurs masques et leurs chants. C’est également une longue réflexion et une critique de la mondialisation qui vient mettre en péril l’harmonie d’une civilisation précieuse mais fragile.

    J'aime

Répondre à  Van Loo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :