Des géants débonnaires en pays Sawos

241friede_mask260

Masque de géant cannibale, gardien de la maison des hommes ?
Pas si terrifiant ce grand masque polychrome, malgré sa langue tirée afin d’effrayer les ennemis, plutôt bienveillant semble-t-il.

Masquemaison_insitu400

Il était placé au centre de la façade ; de part et d’autre, des fentes étaient pratiquées afin d’y placer d’autres masques ou éventuellement des crânes.

Sawos,-masque

Les grands yeux ronds comme écarquillés, les cercles concentriques de couleur, les curieux effets de vannerie ajourée en guise d’oreilles… Tout concourt à rendre l’aspect du masque comme celui d’un être accommodant et aimable.
Cela laisse place à une autre interprétation qui consisterait à y voir l’image d’une figure maternelle primordiale dont le corps serait précisément la maison des hommes.
Métaphore qui n’est pas anodine puisque ce « ventre » n’était-il pas le lieu où les hommes « enfantaient » des jeunes hommes !

Photo 1 : Jolika Collection, John & Marcia Friede, De Young Museum.
Photo 2 : Alfred Bülher, 1959, Archives du Museum für Völkerkunde.
Photo 3 : in The art of the Sepik River, 1971, Allen Wardwell

Un commentaire sur “Des géants débonnaires en pays Sawos

Ajouter un commentaire

  1. Quel beau masque,qu’il est drôle et quelle bienveillance!souriant et tendre à la fois.
    mais vous devez être bien loin,je vous souhaite un bon séjour et nous penserons à vous vendredi.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :