L’univers moins hideux et les instants moins lourds

Etui-musee-confluences

De quel bien précieux ce troublant étui est-il l’écrin ?
Dans cet inventaire d’objets juxtaposés que constitue la présentation des collections permanentes du musée des Confluences de Lyon… il n’est pas évident de s’y retrouver.
S’il est intéressant de bousculer le regard par des rapprochements audacieux, ceux-ci ne peuvent être gratuits et le discours sous-jacent se doit de rester pertinent.
Lors de cette première visite au musée hier, j’avoue ne pas l’avoir perçu !
Mais ne boudons pas notre plaisir et chaque vitrine apporte son lot de questionnements et d’émerveillements.

Monnaie-kina

Ainsi découvre-t-on ces monnaies kina réalisées dans l’huître perlière Pinctada maxima colorée d’ocre rouge. Des peuples de la région des Hautes terres de Papouasie – Nouvelle Guinée l’utilisaient comme objet d’échange prestigieux et marque de pouvoir. Elles servaient (servent?) de monnaie de mariage et étaient rangées précieusement dans de superbes étuis en écorce dont le charme suranné ou le lustre clinquant nous ferait presque oublier leur inestimable contenu !

Etui-monnaie-kina

Le titre est le dernier vers du poème de Baudelaire Hymne à la Beauté.

Photos de l’auteure au Musée des Confluences, Lyon, septembre 2016.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :