Les Mengen de Nouvelle-Bretagne

Les Mengen constituent un peuple très proche des Sulka ainsi que des Nakanaï situés sur la côte nord de Nouvelle-Bretagne. Dans les productions de ce peuple, on a souvent remarqué leurs boucliers de parade. Ces derniers sont frappants par l’existence d’une figure ressemblant à un visage stylisé et qui est reproduit symétriquement par rapport à un axe horizontal ; leur polychromie est remarquable et fait ressortir ces motifs particuliers (Voir l’article Un bouclier Mengen de Nouvelle Bretagne).

Mais la majorité des Mengen a été « Sulkanisée », et on trouve, comme chez les Sulka, des masques impressionnants, et parfois rangés sous la dénomination « Sulka » dans les collections.

Ainsi en est-il de ces deux coiffes assez semblables portées comme des casques. L’animal est clairement identifié comme étant une mante religieuse.
Certains pensent que cette coiffe pouvait être surmontée d’un grand bâton danse, ce qui devait constituer des superstructures impressionnantes, mais les indications manquent cruellement sur ce sujet. (voir le catalogue de l’exposition du Linden-Museum de 2001 : Form colour inspiration : oceanic art from New Britain – Ingrid Heermann (ed.).

Photo 1 © Metropolitan Museum 1981.331.1
Photo 2 © Museum der Kulturen, Bâle Vb 28 055.

Un commentaire sur “Les Mengen de Nouvelle-Bretagne

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :