L’homme qui vacille

Biwat_hook300

Une brève étude sur les Maisons des hommes dans les régions du Sépik, m’a permis de côtoyer (malheureusement de manière tout à fait intellectuelle grâce aux ouvrages et à leurs illustrations) des objets surprenants.
Ainsi en est-il de ce crochet de suspension chez les Biwat.
Les crochets auxquels les hommes suspendaient leur filet étaient bien souvent décorés, ornés de sculptures aux formes très diverses, tantôt animales tantôt humaines.
Les figures anthropomorphes étaient généralement bien campées.
Tel ce crochet polychrome collecté au village de Kambot, proche de l’aire Biwat :

Kambot_hook260

Alors que sur le premier crochet, l’on ne saisit pas le personnage.
Est-il en train de vaciller ? L’équilibre semble tellement précaire !
Et ses mains démesurées … Pense-t-il attraper quelque chose ?
Est-il prêt à bondir, avec ses grands yeux scrutateurs, sur une improbable proie ?

Photo 1 : © 2010 Museum of Fine Arts, Boston.
Photo 2 : Coll. part. © Könemann, photo : Olaf Wipperfürth.

2 commentaires sur “L’homme qui vacille

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :