Homme assis

70.2000.2.1D-300

Les statuettes du bas Sepik ont ceci de reconnaissable qu’elles présentent généralement un visage allongé au long nez.
Ici, rien de tel. La sculpture se distingue par sa position, les jambes repliées tenues par de puissantes mains, et les mouvements à la fois doux et abrupts rendus par le sculpteur.
Les pointes agressives des genoux semblent entailler le modelé des épaules ainsi que la forme ovale de la tête directement posée sur celles-ci.
La forme concave de ce visage interrogateur répond à la convexité du torse, travaillé comme un plastron qui s’interromprait brutalement au niveau de l’abdomen, projetant ainsi le bassin vers l’arrière.
L’absence de pieds, parce que brisés, permet d’imaginer la sculpture comme flottante et renforce l’attention portée à ses formes.
Rien d’étonnant à ce que l’ancien propriétaire fût Pablo Picasso !

Photo : Musée du Quai Branly, Pavillon des Sessions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :