Tino de Nukuoro

Berlin-nukuoro300

D’un lointain atoll de Micronésie, habité depuis longtemps par des Polynésiens, surgissent ces curieuses figures aux lignes simples. Il nous est difficile d’imaginer pourquoi furent réalisées dans cet environnement hostile à une vie sédentaire, il y a déjà deux siècles, de telles représentations anthropomorphes.
La puissance de leur torse se mêle harmonieusement aux courbes des épaules et à l’arrondi du visage.
La tentation est grande, et bien souvent opérée, de rapprocher ces sculptures d’idoles cycladiques ou de certains travaux de Brancusi

Barbier-mueller-260
Appelées tino, ces sculptures étaient probablement des représentations d’ancêtres déifiés (aitu tanata) ou êtres mythiques (tupua). Conservées dans des maisons des esprits ou sur des sanctuaires appartenant aux chefs de clans, ces figures féminines et masculines, devaient être vêtues, décorées de fleurs et honorées.

71.1933.2.1Oc-260

Cette forme si caractéristique est singulière dans l’art du Pacifique Sud.
À lire l’article Figure of a divinity de Douglas Newton.

Photo 1 : de l’auteur au musée de Berlin.
Photo 2 : Musée Barbier-Mueller.
Photo 3 : Musée du Quai Branly – Pavillon des Sessions.

5 commentaires sur “Tino de Nukuoro

Ajouter un commentaire

  1. De pures merveilles. Exprimer tant de choses avec un vocabulaire et une grammaire sculpturale si simplifiés. Sans oublier cette patine profonde qui renforce le caractère émoussé des formes. J’aime beaucoup.

    J'aime

  2. La tête est là ; effectivement ce que nous recherchons le plus est-il le regard ? Et c’est ce qui fait que ces représentations nous « captivent ».
    Quel regard pour les dieux ?
    Certains peuples répondent…à voir les effigies de plumes d’Hawaï pour rester en Océanie.
    En fait je ne sais pas, on peut tout imaginer, je suppose, respect, crainte, ignorance…

    J'aime

  3. Hi there, what an excellent article! Ive written today an overview on a Nukuoro figure (Kawe) on display at the Auckland Museum in New Zealand, have also included a link to your article in the references. It may interest you to see another of the figures! Here is the link to the article: http://wp.me/p50LNm-5xf or you can single go to the website iteself: journalsfromoceania dot com.
    Chers!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :