Les planches Malu des Sawos

Rosenthal-malu300
La dernière conférence de l’association fut l’occasion de revenir sur ces très beaux objets que constituent les planches Malu des Sawos.
Cette première planche présentée nous permet également de poursuivre une série entamée l’été dernier dans la catégorie « Le Coin des collectionneurs » qui reprend quelques grandes ventes passées en s’arrêtant sur quelques objets.
En effet, cette planche ancestrale est issue de la vente de la Collection Rosenthal qui se déroula en novembre 2008 et déjà évoquée sur ce blog.

Malu-top300

Ce type de planche fonctionnait comme une statue d’ancêtre : lorsque des crânes étaient attachés sur les chevilles verticales situées en partie inférieure de la planche, la sculpture devenait un objet sacré dont l’énergie devait renforcer les pouvoirs de la communauté.

72.1980.1.1

On remarquera que ces planches Malu sont réalisées selon un même schéma directeur.
Dans la partie supérieure, on distingue un grand visage circulaire. De ce visage, émerge un long nez qui correspondrait au rostre stylisé d’un scarabée vivant dans les palmiers sagoutiers.
Il faut savoir que les Sawos sont des cultivateurs et produisent particulièrement du sagou.
Beaucoup de planches Malu ont été collectées en territoire Iatmul, issues peut-être des nombreux échanges qui se pratiquaient entre Sawos et Iatmul : les premiers cultivaient les palmiers sagoutiers et les derniers avaient accès au fleuve Sepik.

Metropolitan300

Dans la partie inférieure, un autre visage, plus petit, est généralement figuré.
Tout le corps de la planche est composé, selon une symétrie verticale, de motifs curvilignes formant un extraordinaire enchevêtrement animalier.
Là devaient être représentés des totems claniques dont particulièrement des oiseaux et parmi eux le calao, importante figure dans l’iconographie des oeuvres de ces régions.

Malu-detail

Photos 1 et 2 : © Collection Rosenthal, Sotheby’s.
Photo 3 : © Musée du Quai Branly.
Photo 4 : © The Metropolitan Museum.
Photo 5 : Détail d’une planche Malu, exposition Océanie : signes de rites, symboles d’autorité, Bruxelles, 2008.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :