À l’origine du Leverian Museum – 4

Bol-Martin-Wright

L’importance des collections accumulées par Ashton Lever dès l’ouverture de son musée au public, en 1771 (on parle en 1773 de 1300 boîtes vitrées réparties dans sept pièces), questionne sur la provenance de ces objets (1). On sait que Lever acheta dès le retour des expéditions Cook ses premiers artefacts des mers du sud, Cook lui-même donna directement quelques objets pour le musée, l’Holophusicon.

Jackson-auction1776

Dans les ventes précoces, on peut noter celle de George Jackson qui fut assistant charpentier sur la Resolution lors du second voyage. Elle eut lieu après son décès, le 14 mars 1776 et comprenait 240 lots. On remarquera par exemple sur la page 4 reproduite ci-dessus les annotations qui prouvent que certains lots furent bien achetés par Lever. (On peut ainsi remarquer le lot 21, un collier des Tonga, le lot 29 composé d’un chasse-mouche et d’un éventail de Nouvelle Calédonie et encore le lot 31 composé d’un arc et des flèches néo-calédoniens).

Vente-humphrey

Deux autre moments importants dans ses acquisitions ont été les ventes de George Humphrey, ce marchand qui fournit notamment Göttingen lors de la donation royale de 1782 . Humphrey était connu pour avoir acheté tout ce qu’il pouvait au retour de la deuxième expédition en 1775, en se rendant directement auprès des navires à leur arrivée au port. Malheureusement, très endetté il dût vendre une grande partie de sa collection en 1779 (ci-dessus la couverture du catalogue de la vente).

Vente-samwell

Une autre vente précoce qui a compté, malgré un plus petit nombre d’objets à la vente, fut celle du chirurgien David Samwell à bord de la Resolution lors du troisième voyage (ci-dessus la couverture du catalogue de la vente).
À cette vente des 14 et 15 juin 1781, Ashton acheta au moins 15 lots.
Il semble de plus que Samwell devint un consultant pour le Leverian Museum lors de ses séjours à Londres (et jusqu’à sa mort en 1798) puisque dans The Companion (l’ouvrage mis en œuvre par le nouveau propriétaire du Leverian Museum, James Parkinson, en 1786), il existe des notices qui sont basées sur le journal de voyage du chirurgien.

Vente-samwell-14

Dans l’exemple de la page 14 du catalogue de la vente Samwell reproduite ici, il est intéressant de noter le nom d’acheteurs célèbres, George Humphrey bien sûr, William Hunter, et celui qui nous intéresse : Ashton Lever ; et précisément dans cette page, on note 4 lots achetés par Lever : les numéros 228, 233, 238 et 241.

Le lot 238 est intéressant à examiner car le bol/plat fut dessiné par un certain Thomas Davies lorsqu’il était exposé au Leverian Museum. Le destin de ce plat particulier fut d’être bien sûr revendu en 1806. Puis, sous le numéro 6426, il fut acheté par un certain Rowe (cf. un article ultérieur). Passé très vite aux mains de la famille Clarke, il fut vendu aux enchères à Torquay en 1967 et repéré par le marchand Klejman qui le vendit à Faith Dorian Wright et Martin Wright de New York.(photo en début de l’article).

Bol-lot6426

Plat à kava étonnant avec ses grandes gueules garnies de dents de sanglier et ses yeux de nacre, on en trouve un exemplaire similaire et remarquable au British Museum (Oc, HAW.46 – cf photo ci-dessous). Ce dernier avait été donné à Clerke lors du dernier voyage. Clerke n’en fit pas don au gouverneur du Kamtchatka, et sa collection personnelle rejoignit rapidement le chemin des collections de Joseph Banks. Du coup le plat se retrouva au célèbre musée dès 1780.

Coupe-kava-hawaii-mqb-2008

à suivre

Note 1 : Les sources de cet article et des 2 suivants sont essentiellement des écrits d’A.L. Kaeppler :
Holophusicon. The Leverian Museum. An Eighteenth-Century English Institution of Science, Curiosity, and Art, Altenstadt, ZKF Publishers-Museum für Völkerkunde Wien, de 2011 et
« From the South Seas to the world » in J.Coote (Ed.), 2015, in Cook-Voyage Collections of « Artificial Curiosities » in Britain and Ireland, 1771-2015, Museum Ethnographers Group , Occasionnal Papers 5.

Photo 1 : Bol d’Hawaii © Faith Dorian et Martin Wright.
Photo 2 : Page 4 du catalogue de la vente George Jackson © State Library of New South Wales reproduite in Kaeppler, 2015.
Photo 3 : Couverture du catalogue de la vente de George Humphrey © State Library of New South Wales.
Photo 4 : Couverture du catalogue de la vente de George Samwell.
Photo 5 : Page 14 du catalogue de la vente George Samwell.
Photo 6 : Illustration du lot 238 de la page 14 : Dessin d’un plat à kava d’Hawaii © Thomas Davies.
Photo 7 : Plat à Kava, © British Museum, exposition Polynésie – Arts et Divinités 1760-1860, musée du Quai Branly © Photo de l’auteure 2008
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :