Les Missionnaires de Steyl dans le Sepik

Steyl-missions

Parmi les acteurs des collectes d’objets ethnographiques en Nouvelle-Guinée allemande au début du XXème siècle, il faut souligner le rôle important des missions installées sur place. Entre autres, la Société du Verbe Divin, congrégation fondée par l’Allemand Arnold Janssen en 1875 à Steyl (Pays-Bas), tint une place non négligeable. Dès 1895, des missionnaires furent envoyés dans le monde et en Papouasie en particulier.
De nos jours, les collections ramenées et gardées par les missionnaires sont conservées dans de petits musées, tels Steyl, Sankt Augustin, Sankt Wendel, ces deux derniers étant situés en Allemagne et Sankt Gabriel, situé en Autriche.

St-gabriel5

Nous avons eu la chance avec l’association Détours des Mondes de pouvoir visiter le musée de la Mission Saint Gabriel il y a un an, situé à Maria Enzersdorf près de Vienne, alors qu’il était fermé au public. Il n’existait plus de salle d’exposition dédiée et de nombreuses pièces étaient empilées dans des armoires. La congrégation se pose probablement la question de savoir comment montrer ces objets récoltés en contexte colonial… une question bien complexe que les musées d’ethnographie publics posent de manière pressante depuis quelques années.

Kanigara
Une des figures probablement des plus marquantes pour l’histoire des collectes est celle du Père Franz Kirschbaum. Installé en 1907 sur l’île de Tumleo, là où la première station de la mission s’était établie en 1896, il fonda une autre station en 1912, à Marienberg, une petite ville située près de l’embouchure du fleuve Sepik. De par cette position stratégique pour qui veut pénétrer vers l’intérieur, Kirschbaum, fortement intéressé par l’ethnographie, devint rapidement une personnage incontournable pour les collecteurs dans la région. C’était aussi un collectionneur et un photographe. Sa collection est maintenant conservée au Vatican (cf. Joachim G. Piepke, 2012, « The Kirschbaum Collection of the Missionary Ethnological Museum in the Vatican » in Anthropos 107(2):560-564), une partie de ses photographies le sont au Rautenstrauch – Joest Museum de Cologne.

À suivre

Photo 1 : Vitrine au St Michael Museum, Steyl sur le site.
Photo 2 : de l’auteure à Saint Gabriel, 2018.
Photo 3 : Intérieur d’une maison cérémonielle de Kanigara © H. Kirschbaum, Rautenstrauch-Joest-museum, Cologne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :