Charme de guerre des îles de l’Amirauté

71.1961.103.161_350

Cet objet énigmatique, de près de 50 cm de long, est composé d’une petite tête sculptée dont la coiffure concave se prolonge afin de former armature. Le corps n’existe pas, mais est remplacé par un ensemble de plumes de frégates taillées en dents de scie.
Appelé jadis « charme de guerre », cet objet est un ornement de nuque.

Homme-matankor260

Il se portait dans le dos comme prolongement de la chevelure.
On pouvait relever le charme à l’horizontal et la partie figurative arrondie venait s’ajuster dans la nuque.
L’amulette était censée protéger l’homme d’attaques dans le dos ; les plumes de frégates devaient effrayer l’ennemi quand le guerrier était en mouvement.

Voir la promenade à la carte « Parures et ornements » du musée du Quai Branly.

Photo 1 : Musée du Quai Branly.
Photo 2 : Homme Matankor portant un charme de guerre. Photo de Friedrich Füllborn (année ?)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :