Des pectoraux de chefs aux Fidji

Civatabua © MAA Cambridge Z2746, photo de l’auteure 2013.

Les pectoraux fidjiens réalisés à partir d’ivoire de cachalot sont bien connus dans les collections publiques et je les ai évoqués dans l’article Tabua, Civatabua et Civavonovono des Fidji ou encore à propos du Baron Von Hügel et les ivoires Fidjiens de Cambridge.

Pour faire suite au précédent article, je ne mentionnerai donc ici que des pectoraux acquis par Sir Arthur Gordon. On sait maintenant que ces Civatabua réalisés à partir de plusieurs morceaux de dents de cachalot étaient le fait de constructeurs de pirogues originaires des Samoa et des Tonga. Ils étaient en effet passés maîtres dans l’art d’assembler des plaques avec des cordons de coco qu’ils savaient méticuleusement cacher dans des trous sur les bords des morceaux d’ivoire, souvent fixées par de petites chevilles en ivoire, voire ultérieurement des rivets de cuivre.

Civatabua © British Museum Oc,+2395
Civatabua (verso) © British Museum Oc,+2395

Les civavonovono, eux, sont des pectoraux où c’est une coquille d’huître perlières qui est savamment reliée aux plaques d’ivoire toujours de manière à ce que la reliure soit dissimulée sur le devant.

Civavonovono @ MAA Cambridge Z 2730, photo de l’auteure Cambridge 2013.

L’exemplaire ci-contre présenté à Arthur Gordon appartenait à Tanoa Visawaqa, transmis à son fils Cakobau (photographié ci-dessus en 1869).

On pourra revoir la bibliographie : Bibliographie – L’ornement du corps du chef à Fidji – Octobre 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :