Des chasse-mouches de Rurutu-16

Difficile lorsqu’on parle des oeuvres anciennes de Rurutu, de passer à côté des extraordinaires manches de chasse-mouches réalisés autrefois. Il s’agissait d’objets de prestige et la présence de morceaux de coquilles d’huîtres perlières indiquerait qu’on agitait probablement ces poignées lors de cérémonies à la manière de grelots (source Hooper, 2008, Polynésie. Arts&Divinités p. 207).

© Pitt Rivers Museum M1886.1.1369
© Collection Ortiz

On retrouve en leur sommet ces petits personnages ventrus, les mains posés sur le ventre que nous avons observés sur le corps de A’a. Ces figurines fonctionnent par paires.
Ces chasse-mouches ont été classés en 3 catégories :
B, la première, comporte les objets possédant une poignée à disques et présentant des petits personnages « ronds », (les 2 premières photographies ci-dessus montrent les exemplaires de Lille et d’Oxford appartenant à cette catégorie).
C est la catégorie des objets dont le manche est une colonne cannelée divisée en huit ou neuf facettes à chevrons et les visages offrent un menton plus pointu que ceux de la précédente catégorie (cf. ci-dessus les exemplaires de la collection Ortiz et un autre exemple d’Oxford ); et
A est la catégorie où l’on trouve des personnages plus stylisés, plus anguleux, plus grands, et dont le manche comporte moins de disques (l’archétype de cette catégorie est l’exemplaire du Metropolitan museum ci-dessous).
R. Rose, 1979, « On the origin and diversity of « tahitian » janiform fly whisks » in Exploring the Visual Art of Oceania, S. M. Mead (Ed.) 

© Metropolitan Museum
1979.206.1487

L’abdomen gonflé avec le nombril proéminent, les bras croisés sur le ventre sont des signes qui pourraient faire penser à la forme d’ancêtres veillant sur le lignage. On pourrait voir encore dans la présence des disques sur la poignée une référence à la généalogie. Mais cette affirmation ne peut être prouvée. Il semble néanmoins évident que les chasse-mouches de type A soient les plus récents et aient pu être réalisés pour être vendus à des Occidentaux.

© Auckland Museum
© Metropolitan Museum

 

Ces objets ont été collectés très tôt, mais avec une origine souvent erronée car attribuée à Tahiti. La confusion avec Tahiti est probablement due aux fréquents contacts existants, qu’ils aient été religieux ou artistiques avec les îles Cook, et les Australes. De plus il était fréquent de trouver l’appellation « Otaheite » sur les exemplaires récoltés dans cette vaste région du Pacifique Sud, et ce comme un terme géographique générique. Ainsi en fut-il du chasse-mouche de la gravure ci-dessous. Cet objet a été longtemps considéré comme l’exemplaire qui se trouve à Vienne mais d’après A. Kaeppler (Artificial Curiosities p.39), il correspondrait à celui du British Museum.

Hawkesworth-rurutu1773

Celui de Vienne a été identifié grâce à un dessin de Sarah Stone que j’ai évoquée. 

Photo 1 : Détail du chasse-Mouches de Rurutu © Museum d’histoire naturelle de Lille.
Photo 2 : Détail du chasse-Mouches de Rurutu © Pitt Rivers Museum 1906.20.6
Photo 3 : Détail du chasse-Mouches de Rurutu © Pitt Rivers Museum M1886.1.1369
Photo 4 : Détail du chasse-Mouches de Rurutu © Collection Ortiz
Photos 5 et 6 : Détail du chasse-Mouches de Rurutu © Metropolitan Museum 1979.206.1487, photos de l’auteure, 2016.
Photos 7 et 8 : Détail du chasse-Mouches de Rurutu avec poignée © Auckland War Memorial Museum, 14509, D5, 13650 et © Metropolitan Museum 1979.206.1487
Photo 9 : Planche 12 du deuxième volume de « Relation des voyages entrepris par ordre de sa majesté britannique, pour faire des découvertes dans l’hémisphère méridionnal, et successivement exécutés par le Commodore Byron, le Capitaine Carteret, le Capitaine Wallis & le Capitaine Cook, dans les vaisseaux le Dauphin, le Swallow & l’Endeavour» de John Hawkesworth, 1773 © British Museum, 1977, U.702 .
Photo 10 : Sarah Stone, Page 130, photo © James King © Australian Museum Research Library, hameçon de Nouvelle-Zélande et chasse-mouche de Rurutu.
Photo 11 : Chasse – mouches n°143 © Weltmuseum Vienne.

Un commentaire sur “Des chasse-mouches de Rurutu-16

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :