Franz Kirschbaum (2)

Le gouverneur conseille alors à Cornelius Crane de s’attacher les services du Père Kirschbaum de la mission de la Société du Verbe Divin, située à Marienberg, afin de mener à bien leur expédition “Sepik”. Il s’agit là d’un personnage important dans l’histoire des collectes et je l’ai évoqué à plusieurs reprises lors des expéditions en... Lire la Suite →

La Crane Pacific Expedition 1928-1929 (1)

Suite de mes articles sur la Nouvelle-Guinée allemande. Ce protectorat prend fin en 1919, et nous nous étions intéressés aux expéditions plus particulièrement centrées sur le territoire qui s'appelait alors Kaiser-Wilhelms-Land. Nous reprenons donc l'historique, non-exhaustif, de quelques expéditions dans cette région...(Le dernier article, Les Missionnaires de Steyl dans le Sepik, date de juin 2019).... Lire la Suite →

Les Missionnaires de Steyl dans le Sepik

Parmi les acteurs des collectes d'objets ethnographiques en Nouvelle-Guinée allemande au début du XXème siècle, il faut souligner le rôle important des missions installées sur place. Entre autres, la Société du Verbe Divin, congrégation fondée par l'Allemand Arnold Janssen en 1875 à Steyl (Pays-Bas), tint une place non négligeable. Dès 1895, des missionnaires furent envoyés... Lire la Suite →

Art du Sepik Ramu

À l'occasion de la parution d'un nouvel ouvrage : Sepik Ramu Art, édité par Kevin Conru avec les contributions Virginia-Lee Webb, Crispin Howarth et Barry Craig, une importante exposition se tiendra à la galerie Lempertz, rue du Grand Cerf (Grotehertstraat) à Bruxelles du 24 mai au 28 juin. Une belle présentation en perspective, à ne... Lire la Suite →

Otto Finsch – Kaiserin Augusta Fluss – 1885

Lors de ma présentation d’octobre 2018 concernant le tourisme dans la région du Sepik, j’ai mentionné brièvement certaines expéditions du XXème siècle qui ont permis de collecter des informations ethnographiques de populations pour certaines approchées pour la première fois par des Occidentaux mais aussi de rassembler bien souvent des objets. La plupart d'entre eux se... Lire la Suite →

Bibliographie – Cannibal Tours – Octobre 2018

2016, In the footprint of the crocodile man, Meyer C., Museum of Anthropology Vancouver, Ed; University of British Columbia. 2015, Sepik. Arts de Papouasie Nouvelle-Guinée, Peltier Ph., Schindlebeck & Kaufmann Ch. (eds.), Skira & Ed. Musée du Quai Branly. 1989,  Art of the Sepik River, Greub, Susanne (ed.), Bâle & New York. 1971, The art... Lire la Suite →

Cannibal Tours – Avant/Après…

Le Sepik ! Un mot mythique sous lequel se cache un fleuve monstrueux, à la fois paresseux et envahissant, sur les rives duquel se déclinent une mosaïque de sociétés papoues et avec elles une diversité incroyable de cultures et d’expressions artistiques. J’en ai souvent parlé au sein de l’association, que ce soit sur l’architecture des... Lire la Suite →

Mythique Sepik

Le nouveau numéro du Journal des Océanistes vient de sortir ! Il est consacré au Sepik, réunissant un nombre important d'articles faisant état de recherches actuelles sur les sociétés et productions matérielles des régions du fleuve. Certaines ont été présentées lors du colloque qui s'est tenu au musée du Quai Branly -Jacques Chirac à l'automne... Lire la Suite →

De Berlin au Sepik

Les collections Océanie du musée de Berlin que l'association Détours des Mondes propose à ses membres de visiter dans les jours qui viennent, sont principalement issues de grandes expéditions commanditées par le musée ethnographique. Elles comptent 65 000 objets dont les collectes ont été généralement bien documentées. La plus célèbre expédition est sans nul doute... Lire la Suite →

Sepik

"Sepik : ce mot bref, qui claque comme un coup de fouet dans l'air, a hanté et hantera encore longtemps notre imaginaire. Il est l'un de ces noms qui évoquent des contrées lointaines, des lieux mythiques. Ici, une vallée du nord de la Nouvelle-Guinée. Il y a mille manières de découvrir le Sépik. Des générations... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑